Présentation

de la fédération lotoise

Un peu d'histoire…

Une poignée de femmes et d’hommes ont créé en 1976, le syndicat des caves Particulières. 
Cette dénomination provient de la déclaration de récolte sur laquelle les producteurs indiquent s’ils sont coopérateurs ou en caves particulières.
C’est le sud de la France qui est le berceau de ce regroupement de vignerons.
D’abord dans le Languedoc Roussillon qui revendique à cette époque l’hégémonie des coopératives au détriment affiché des entreprises de vignerons indépendants qui, depuis plusieurs décennies déjà sont installées dans la région.
La réaction ne tarde pas à venir : organiser un contrepouvoir.
Un groupe de copains crée la Fédérations des Caves Particulières qui sera la 1ère d’une longue série. Leur Président traversera la France, avec son bâton de pèlerin, pour convaincre ses confrères de tous les territoires viticoles de la nécessité de bâtir un mouvement national et fort.

En 1982, la Fédération des Vignerons Indépendants du Lot voit le jour.
Avec plus de 140 adhérents actuellement, elle défend les intérêts spécifiques de l’entreprise vigneronne et, est un acteur incontournable dans l’activité viticole du département du
Lot.

Les Vignerons Indépendants ont toujours été en relation directe avec les consommateurs. On pourrait même dire qu’ils sont à l’origine du concept de vente directe, puisqu’ils ont quitté leur domaine et leur région pour présenter eux-mêmes leurs vins aux parisiens d’abord, puis dans les grandes villes de France.

En 1985, les vignerons réunis au sein de la Confédérations Nationale des Caves Particulières entreprennent de créer une marque collective qui véhicule leurs valeurs, celles qui les unissent mais aussi dans l’objectif de donner capacité aux consommateurs d’identifier les Vignerons
Indépendants, à la simple lecture de l’habillage d’une bouteille.

Issus de divers horizons mais tous liés par ce même objectif que d’accompagner au mieux le vigneron dans son quotidien, l’équipe de la Fédération met tout en œuvre pour répondre au plus près aux attentes de ses adhérents. »

 

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Cahors

Empreints d’excellence et de richesse, les vins de Cahors ne doivent en rien leur renommée au hasard. Ils sont le fruit d’une situation géographique idéale alliée au savoir-faire ancestral des vignerons de la région.

Le cépage principal, le Malbec, localement appelé Auxerrois ou Cot noir représente au minimum 70% de l’assemblage. On peut ajouter à celui-ci le Merlot qui apporte de la rondeur et enfin, le Tannat qui affirmera ses propres qualités. Résulte un vin de garde, ample en bouche et à la robe rubis soutenue presque noir

PLUS QU’UN CAHORS… DES CAHORS !

C’est à égale distance entre l’Atlantique et la Méditerranée, sur plus de 4 000 hectares répartis sur 45 communes, que le mystère
des vins de Cahors se révèle. Des terrasses de la vallée du Lot aux causses de calcaire, le vignoble bénéficie d’un climat d’exception et d’arrières saisons remarquables.
C’est sans nul doute de cette diversité géographique ainsi que des différents cépages que chaque vin de Cahors puise ses nuances aromatiques, si promptes à initier le palais au voyage.

Jeune, le vin de coteaux pourra être servi dès sa troisième année. Il a alors son caractère « sauvage », plus tannique, charnu avec un bon fruité, et peut se servir à la température de 14 degrés, sur des grillades comme sur des plats en sauce.

Vins de garde par excellence, les Cahors, dégustés plus vieux révèlent des arômes de sous-bois et d’épices, puissants, ils s’asso- cient idéalement aux truffes, aux cèpes et aux gibiers.

Indication Géographique Protégée (IGP)

Côtes du Lot

Les Côtes du Lot sont issus des meilleurs terroirs : les terrasses, les coteaux et les plateaux du pays des merveilles. Il faut voir comment les vignes s’insèrent et mettent en valeur le patrimoine architectural du Quercy. De manière ordonnée, elles accompagnent les méandres de notre rivière, le LOT.

Les vignerons ont élaboré les Côtes du Lot à partir de divers cépages :

• Pour les rouges et les rosés : le malbec, le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon, le Ségalin, le Gamay et le Merlot.

• Pour les blancs : le Chardonnay, le Sauvignon, le Viognier, le Semillon, le Chenin.

C’est un émerveillement de découvrir les vins à la fois frais, fruités, aromatiques, des vins de plaisir.

Ils peuvent accompagner vos repas quotidiens. Ce sont des vins à partager en toutes occasions avec ses amis, à l’apéritif, tout au long du repas, avec des grillades…

Mais le niveau qualitatif des Côtes du Lot vous permettra de les associer à la gastronomie du Sud-Ouest.

Divers et varié, il existe forcément un Côtes du Lot à votre goût.

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Côteaux du Quercy

L’appellation « Vins des Coteaux du Quercy » s’étend sur le nord du Tarn et Garonne et du Sud du Lot, entre causses calcaires et coteaux verdoyants.

Dans une mosaïque de cultures, sous la double influence clima- tique atlantique et méditerranéenne, les cépages (Cabernet franc, majoritaire, associé au Merlot, au Cot, au Tannat et au Gamay) donnent des vins rosés et rouges généreux, souples et charnus.

Dans leur vieillesse, la maturité classe les Coteaux du Quercy par- mi les vins du Sud Ouest ayant le plus de personnalité

Conseil d'administration

Le bureau

Philippe VERAX
PRÉSIDENT
Caroline CASSOT
VICE-PRÉSIDENTE
Isabelle REY AURIAT
VICE-PRÉSIDENTE
Jean-Paul BURI
TRÉSORIER
Charlène CAUZIT
TRÉSORIERE ADJOINTE
Jean-François MEYAN
SECRETAIRE GENERAL
Valérie ROUSSILLE
SECRÉTAIRE ADJOINT

Les membres

Elodie FROMENT
Lydie BRUNET
Cyrille DELMOULY
Nadège SIREJOL
Vincent COUTURE
Anne CAVALIÉ SWARTVAGHER
Olivier GUITARD
Aurélie ALDHUY
Jean-Pierre ICHARD